Marion Baldi

Parce que Marion Baldi s’intéresse à l’acte de prise de vue et notamment à ce que le photographe laisse d’intime dans son image, elle a commencé par envisager la photographie comme une interface. Celle-ci serait le lieu où extérieur et intérieur – l’environnement et l’intime – se retrouveraient conjointement liés.

Lire la suite