Inès Bouchaud

Ma pratique photographique se développe autour de jeux avec le « je ». Par le mot « jeu », j’entends une forme d’exercice, ou d’activité, dont les règles sont définies préalablement par nul autre que moi. Le jeu peut prendre différentes formes mais il implique toujours un corps : le mien. Ce corps est mon outil de travail, il est totalement malléable, prêt à se cacher ou à se contorsionner pour se plier aux règles du jeu. Les règles du jeu sont chaque fois différentes, néanmoins, elles partagent presque toutes le même dénominateur, le même objectif : faire surgir une histoire par l’absurdité d’une situation…

Lire la suite